Avec l’essor des espaces de coworking, les portraits d’entrepreneurs à la télévision et dans la presse, les success-story, l’entreprenariat est dans l’air du temps et est devenu tendance. On a même dépassé le million d’auto-entrepreneurs en 2015 selon l’ACOSS (Agence Centrale des Organismes de Sécurité Sociale). Mais au-delà de la « Hype », les véritables questions à se poser sont : est-ce que je suis fait pour l’entreprenariat ? Est-ce vraiment un saint-Graal qui va me permettre de m’épanouir ? L’entreprenariat c’est à la fois une aventure, un état d’esprit, des valeurs et des expériences qui te permettront d’avancer. Chaque parcours est unique, façonné par tes expériences et tes interactions qui seront plus ou moins bonnes. Voici quelques conseils pour te permettre de répondre à tes questions et accumuler le maximum d’informations pour prendre la meilleure décision. Si tu souhaites épingler sur Pinterest cet article, tu peux le faire avec cette image :

Embrace Planner Agenda Chrétien - 5 conseils pour se lancer dans l'entreprenariat

 

Conseil 1: Participe à des évènements entrepreneuriaux

Hâtez-vous et venez, vous toutes, nations d'alentour, Et rassemblez-vous! Joël 3:11

Il existe de nombreux évènements sur les thématiques de l’entreprenariat et qui se déclinent sous plusieurs formes :

Les salons : L’évènement incontournable est le Salon des Entrepreneurs qui a lieu à Paris où tu peux trouver plein d’entreprises et de conférences avec des témoignages d’entrepreneurs. Il existe aussi des évènements à destination des femmes entrepreneuses  comme les évènements « Be a boss ».

Les talks : C'est un format très populaire que j’apprécie beaucoup. On se retrouve en général dans un espace tendance & cosy et une entrepreneuse partage son parcours en petit comité. J’en ai fait plusieurs de chez Entrepren’her qui fait intervenir des pointures de l’entreprenariat. C’est aussi un excellent moyen de rencontrer des entrepreneuses qui se posent les mêmes questions et qui font face aux mêmes challenges que toi !

Les Hackhathons / Start-up Weekend : Un autre format que j’ai beaucoup apprécié et où j’ai fait de belles rencontres c’est les Hackathons. Le principe consiste à travailler sur des projets de Start-up en équipe pour donner vie au projet qui est ensuite présenté à un jury. C’est une super expérience humaine. Souvent il y a des experts sur des thématiques que tu peux aussi recontacter si tu as des questions concernant ton propre projet.

 

Un start-up weekend que j'ai adoré faire et où j'ai rencontré une coach qui m'a aidé au tout début de mon expérience entreprenariale est le hackhaton Led By Her : 

https://www.weezevent.com/inscriptions-hackathon-led-by-her-2019

 

 

 

Conseil 2: Rejoins un réseau entreprenarial et entoure-toi d’entrepreneurs

Il les rassembla, avec ceux du même métier, et dit: O hommes, vous savez que notre bien-être dépend de cette industrie; Actes 19:25

En tant qu’entrepreneur.se, il est important de construire son réseau, c’est un moyen de survie personnel et professionnel. Lorsqu’on est en entreprise, on a des collègues et on a une vie sociale liée à son entourage professionnel. Or lorsqu’on lance son entreprise, surtout lorsqu’on se lance seul.e, on est très vite tenté de travailler de chez soi pour réduire les coûts. Lorsque l'on a un entourage proche peu familier avec l'entreprenariat, il est parfois difficile de partager ses challenges, ses angoisses et ses problématiques, et humainement on peut rapidement se sentir seul.e et incompris.e. Partager ses challenges professionnels mais aussi personnels vis-à-vis de son expérience est aussi vital pour persévérer dans son aventure entreprenariale. Entrer dans un réseau d’entrepreneurs te permettra aussi pendant un temps de décompresser en rencontrant des personnes qui partagent les mêmes galères que toi.

 

 

Rejoindre un réseau te permettra aussi sur un plan professionnel, d’échanger sur les best-practices, de répondre à tes questionnements avec des vrais retours d’expérience mais aussi apprendre des erreurs d’autres entrepreneurs. Dans une perspective plus moyen/long terme, adhérer à un réseau te permettra de nouer des contacts qui peuvent être intéressants à plus long terme pour faire évoluer ton entreprise. Un facteur de succès dans la première édition de l’Embrace Planner, ça a été de trouver mon partenaire logistique, et j’ai obtenu ce contact grâce à un réseau d’entrepreneurs auquel j’avais adhéré.

Il existe plusieurs types de réseaux : il y a des réseaux féminins, des réseaux par domaine (foodtech, fintech...), des réseaux régionaux... Tu peux commencer à te renseigner sur Internet en allant sur (http://www.placedesreseaux.com/) ou aller au Salon des entrepreneurs (http://www.salondesentrepreneurs.com/), certains réseaux ont un stand lors de cet événement.

Conseil 3 : Fais-toi accompagner / mentorer

Quand la prudence fait défaut, le peuple tombe; Et le salut est dans le grand nombre des conseillers. Proverbes 11:14

Il faut savoir que dans les 2 ans après la création, seulement 1 entreprise sur 3 survit. Et la plupart des entreprises qui survivent sont celles qui ont bénéficié d’un accompagnement. Il existe de nombreux types de structures qui peuvent t’aider dans les premiers pas de ton entreprise.

  1. Les couveuses : il s’agit généralement de la porte d’entrée dans l’entreprenariat. La couveuse d’entreprise est une solution qui permet de tester grandeur nature un projet de création d’entreprise durant une période déterminée au cours de laquelle on commence de manière réelle et dans un cadre légal à facturer, prospecter, acheter, gérer, tout en étant accompagné. Pour en savoir plus tu peux consulter ce site : http://jetestemonentreprise.com. Pour ma part, j’ai commencé mon aventure entreprenariale grâce au parcours Actif’Créa du pôle Emploi. C’est un bon programme si tu n’as pas fait de formation en économie ou une école de commerce.
  2. Les incubateurs : ce sont des structures d'appui à la création d'entreprises, l'incubateur a pour objectif de transformer une idée innovante en entreprise performante. Certains s'adressent à des projets naissants quand d'autres sont destinés à des entreprises en recherche de croissance voire de développement. Attention Le mode d'admission est propre à chaque organisme. En règle générale, la sélection se déroule en deux phases, un dossier de candidature doit être adressé à l'incubateur puis un comité sélectionne les projets correspondant aux critères établis par chaque incubateur. AFE a rédigé un article assez complet à ce sujet : https://www.afecreation.fr/pid6246/les-incubateurs.html

 

Conseil 4 : Lis des livres et écoute des podcasts sur l’Entreprenariat 

Car la sagesse viendra dans ton coeur, Et la connaissance fera les délices de ton âme; Proverbes 2:10

Selon moi, les 2 qualités qui sont nécessaires à un entrepreneur, c’est la curiosité et l’envie d’apprendre. L'entreprenariat n'est pas un chemin sûr, une formule magique qu'il faut appliquer, avec un "bon" résultat et un "mauvais" résultat. Il s'agit de tester, comprendre le résultat, essayer de trouver par soi-même une solution pour améliorer les résultats. Et un des moyens pour trouver des solutions est de toujours dans une optique d'apprentissage. Mon aventure entreprenariale m’a montré la signification du dicton « le temps c’est de l’argent ». Tu peux effectivement tout découvrir par toi-même et expérimenter en faisant tes propres erreurs (et du coup tu "perds" du temps à apprendre des choses qui ont déjà été expérimentées) ou tu peux apprendre des erreurs de personnes qui sont passées par les mêmes étapes, les mêmes raisonnements que toi, mais qui te font ainsi gagner du temps et de l’argent (en ne gaspillant pas) pour que tu puisses aller plus vite qu’eux. Dans les 2 cas, tu peux arriver au même résultat, mais le second ira beaucoup plus vite car il investira son temps, son argent et son énergie pour construire plutôt que d’expérimenter ce qui a déjà été expérimenté. Le livre d’Elie Ries « Lean Start-up » en est un très bon exemple. Je ne vais pas « spoiler » l’intégralité du livre mais Elie Ries explique comment il a gaspillé 5 ans de développement produit, 40 millions de dollars et mobilisé 200 employés pour lancer un produit mais qui n’a pas connu de succès. Il explique en outre le concept du Minimum Viable Product (MVP) qui te permet de tester ton business avant même d’investir massivement dans la réalisation du produit final. Pour te dire, il m’a été recommandé à 2 reprises, et je n’ai pas voulu écouter car j’étais dans cette optique de tout faire moi-même. Ce n’est qu’un an plus tard que je l’ai lu et cela m’a aidé dans ma stratégie de commercialisation de l’Embrace Planner et je le recommande vivement.

 

 

De même, dans l’avion pour le Japon, j’ai regardé l’interview de Turochas Fuad, Managing Director de Wework Asie du Sud-Est pour CNBC, où il donnait des conseils aux jeunes entrepreneurs. Selon lui, beaucoup de jeunes entrepreneurs oublient les fondamentaux des affaires comme connaître et maîtriser ses indicateurs clés, ses KPI, ils se laissent plus porter par la « hype » et la « coolness » autour de l’entreprenariat. En tant qu’ancienne business analyst, je consacre du temps à mes KPI et cela m’a beaucoup aidé pour prendre les bonnes décisions sans lesquelles je n’aurais pas vendu tout mon stock d’Embrace Planner en 6 mois. Pour les podcasts, j’écoute généralement ceux réalisés par les entrepreneurs qui m’inspirent, ce ne sont pas des personnes chrétiennes, mais des personnes dont j’admire le parcours. Il y a notamment, Mimi Ikonn, la co-fondatrice du Productivity Planner ou encore Kat Gaskin, la fondatrice du Content Planner. Pour les podcasts français, je recommande Génération XX ou Nouvelle École. 

 

Conseil 5 : Parler de ton projet

Ne t'ai-je pas donné cet ordre: Fortifie-toi et prends courage? Ne t'effraie point et ne t'épouvante point, car l'Eternel, ton Dieu, est avec toi dans tout ce que tu entreprendras. Josué 1:9 

Lorsqu’on démarre son aventure, on est très vite tenté de garder tout pour soi de peur que quelqu’un pique l’idée. Au début on ne se rend pas compte, mais comme l’a dit Daniel Ek, le fondateur de Spotify « l’idée compte pour 5% et l’exécution compte pour 95% ». Tu veux créer une marque de prêt-à-porter, mais tu n’as pas les moyens d’acheter le tissu ? Ça restera une idée. Tu veux créer une application mais tu ne peux pas payer un développeur, ton application restera au stade de l’idée. Bien sûr, il faut parler de ton idée à des personnes pertinentes qui peuvent t’apporter des réponses pour faire progresser ton projet. Suite à un hackathon, j’ai pu échanger avec un responsable d’un incubateur qui m’a vraiment ouvert les yeux sur le fait que je réfléchisse à la proposition de valeur de mon produit. Au tout début je voulais ouvrir une boutique e-commerce où je faisais une sélection de produits pour le bureau et il m’a dit « Mais pourquoi les gens achèteraient tes produits ? Parce que c’est toi ? Tu es une experte dans le domaine pour convaincre les gens d’acheter ? » J’aurai pu me dire « non j’ai raison car je trouve que ma sélection est canon » et ainsi perdre du temps à me rendre compte que d’avoir une « jolie » sélection ne fait pas forcément vendre (combien de fois tu as vu un joli produit dont tu n’avais pas besoin mais que tu as acheté ?). Ou alors, j’avais le choix de repenser totalement mon projet pour qu’il soit plus pertinent. Sans cette discussion, The Plannerist n’aurait pas vu le jour, et au gré de mes expériences et de mes rencontres lors de cette expérience, Embrace Planner ne serait certainement pas né.

Il n’y a pas un chemin unique pour se lancer dans l’entreprenariat, mais une chose est sûre, il faut savoir aussi provoquer ses opportunités. Le seul moyen d’avoir les réponses, c’est d’aller au contact, échanger, expérimenter avec un objectif. A chaque hackathon, talk, podcast ou livre, je me demande toujours ce que j’ai pu apprendre, comment je peux l’appliquer à mon projet. Même si tu n’as pas encore concrètement lancé ton projet, rassembler des informations t’aide à façonner ton projet et ta stratégie. 

Les sites à consulter lorsqu’on veut se lancer :

 

Envie d'en savoir plus ? Inscris toi à la newsletter et rejoins la Communauté Embrace